Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Un mercredi à la maison

Un mercredi à la maison

pour toute la famille, pour les recettes de cuisine, pour les sorties, pour les trucs et astuces, pour parler de ce qui nous entoure, pour rire autour des paroles d'enfants !

Etes-vous quelqu'un de bien ?

Etes-vous quelqu'un de bien ?

Vous êtes-vous déjà posé cette question ?

Etes-vous quelqu'un de bien...?

Le regard des autres, la reconnaissance professionnelle, le soutien familial, l'amour de votre conjoint, l'appui de vos amis, la complicité de vos enfants, autant de facettes qui conditionnent ou pas l'image qui font de vous la personne que vous êtes.

Les gens deviennent ce que vous croyez qu'ils sont, parce que le regard que vous posez sur eux détermine le comportement à votre égard. Vous êtes méfiant, ils seront méfiants à votre égard et c'est l'engrenage destructeur ; vous êtes positif, leur attitude sera positive.

Etes-vous quelqu'un de bien ?

Laissez-moi vous conter une histoire, celle d'Anny.

Anny a toujours été un petit clown depuis toute petite sans doute parce qu'il fallait amuser la galerie, parce que ce n'était que tristesse et souffrance familiale. Alors plutôt que de parler à cette gamine, de l'écarter des problèmes parentaux, elle a porté dans son enfance, puis son adolescence les secrets, les confidences ; frustrée, elle a grandi sans être comprise, sans être écoutée. A force d'entendre "tu es forte", elle a fini par pleurer dans son coin, puis par ne plus pleurer du tout.

Adulte, Anny était capable d'encaisser toute remarque, toute méchanceté de la part des autres ; plusieurs fois, elle eut affaire à des interlocuteurs qui lui ont rendu la vie difficile voire méprisable, mais elle n'a rien dit, elle montrait une coquille "forte" refoulant ses émotions. Quand elle put fonder une famille, il a fallu encaisser les remarques de mégères de toutes parts, car pourquoi ne pas la laisser devenir mère tout simplement !!! Les années ont passé, le bateau a chaviré, le capitaine a déserté, Anny était devenue une autre, psychorigide à force d'éponger. Après la tempête, changer en mieux, c'était la volonté d'Anny pour devenir quelqu'un de bien, pour elle, pour ses enfants, pour lui...

Changer en mieux, c'est souffrir car c'est remuer le passé, s'auto analyser, c'est évoluer. Les frustrations sont tombées, Anny est libérée. Aujourd'hui, reconstruire une famille est une priorité, un équilibre, elle est confiante. Mais l'image renvoyée sur elle par certains n'est que dévalorisation et désintérêt jusqu'au jour où les yeux d'Anny finiront par briller parmi les étoiles...

Vous êtes libres d'être celui que vous avez envie d'être. Mais le miroir que vous renvoie le monde agit fortement sur votre comportement, votre moral. Voir Anny aujourd'hui comme la personne psychorigide d'autrefois est négatif.

croire au positif vous mène à repérer davantage le positif. Un oeil acceptant et confiant libère la personne des tensions qui l'empêchaient de manifester ses compétences. Donnez aux autres l'occasion de vous montrer leurs bons côtés en les regardant d'un oeil vierge. Donnez-leur la possibilité de changer, d'évoluer, de vous surprendre plutôt que de les enfermer dans les limites de vos jugements.

Isabelle Filliozat

Etes-vous quelqu'un de bien ?

Nous pouvons tous changer en mieux à partir du moment où nous le voulons,

je déplore que le monde y soit insensible...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article